partager cette page via
Twitter Google+ Facebook Pinterest e-mail

haut de page bas de page

Tous les articles » FAQ Générale ~ 14-12-2006

Il existe d'autres types d'accords que les majeurs, mineurs, ou septième... Peut-on les obtenir sur l'accordéon ?

Réponse

Il est effectivement possible sur un basses standard (ou composées) de produire d'autres accords que les majeurs, mineurs et septièmes.

Le principe de la mécanique main gauche d'un accordéon à basses standard fait qu'on obtient deux ou trois rangées de basses et trois rangées d'accords : une rangée pour les accords majeurs, une pour les accords mineurs et une autre pour les accords de septième (de dominante).

On peut aussi trouver, le plus souvent sur les accordéons à clavier piano, une quatrième rangée pour les accords de septième diminuée. Dans ce cas, hormis une construction spéciale, on aura deux rangs de basses uniquement. Les basses chromatiques font également partie de cette catégorie.

Accords de base

En appuyant sur un bouton d'accord, on agit sur trois soupapes. Pour les accords majeurs ou mineurs, il y a donc une soupape pour chaque note de l'accord. Avec les accords de septième, quatre notes... trois soupapes... ça dépasse ! alors on élimine une note : la tonique ou la quinte.

Sur un accordéon à 3 rangs d'accords, on élimine la tonique. Par exemple, pour l'accord de Do 7 on élimine le do. Il reste donc les trois soupapes qui correspondent à mi, sol et sib. On remarque que c'est également la composition de l'accord de Mi diminué. La suppression de la tonique nous permet donc d'avoir une troisième rangée multifonction qui s'utilise à la fois pour les accords de septième de dominante et pour les accords diminués.

Avec 4 rangs d'accords, la configuration est différente ; on supprime la quinte au lieu de la tonique. Pour un Do 7 on élimine le sol, il reste do, mi et sib. Pour un Do 7 diminué (do, mib, solb, sibb = la), en éliminant la quinte (diminuée) il nous reste do, mib et la, qui correspond également à l'accord (renversé) de La diminué.

Il est normal d'avoir une configuration différente sur 4 rangs car si l'on avait supprimé la tonique dans ce cas, le 4e rang n'aurait été qu'une transposition du 3e rang à un demi-ton, ce qui ne présente pas beaucoup d'intérêt. En choisissant la quinte on apporte bien plus de richesse à l'instrument. C'est maintenant le 4e rang qui est multifonction, tandis que le 3e se spécialise sur les accords de septième de dominante.

Remarquons enfin que ce 4e rang d'accords de septième diminuée donne une alternative au 3e rang pour jouer les accords de septième. En effet, Sol 7 diminué est composé de sol, sib et fab (=mi), autrement dit les mêmes notes que l'accord de Do 7 sur un 3 rangs. Un accord de septième de dominante peut donc être obtenu sous deux formes différentes : avec la tonique (sur le 3e rang) ou avec la quinte (sur le 4e rang).

Accords composés

Certains trouveront cette organisation incomplète, mais elle a en fait été pensée de façon judicieuse ; elle permet en effet d'obtenir, par combinaison, de nombreux autres types d'accords. Démonstration ! avec quelques accords dont la tonique est do (entre parenthèses les notations anglaises).

  • Do 7e majeure (CM7) : do, mi, sol, si

    Il s'obtient en étendant l'accord de Do majeur (do, mi, sol) avec celui de Mi mineur (mi, sol, si).

  • Do mineur 7 (Cm7) : do, mib, sol, sib

    s'obtient avec Do mineur (do, mib, sol) + Mib majeur (mib, sol, sib).

  • Do 6 (C6) : do, mi, sol, la

    s'obtient avec Do majeur (do, mi, sol) + La mineur (la, do, mi).

  • Do 9 (C9, C79) : do, mi, sol, sib,

    s'obtient avec Do majeur (do, mi, sol) + Sol mineur (sol, sib, ).

    Même chose pour Do mineur 9 à partir de Do mineur.

Les combinaisons suivantes dépendent du nombre de rangs d'accords car elles font appel à des accords de septième, or, comme on l'a vu précédemment, ces derniers ne se composent pas des mêmes notes sur 3 rangs et 4 rangs.

  • Do mineur 6 (Cm6) : do, mib, sol, la

    3 rangs : Do mineur (do, mib, sol) + Fa 7 (la, do, mib)

    4 rangs : Do mineur (do, mib, sol) + Do 7 diminué (do, mib, sibb = la)

  • Do diminué (C°, Cdim) : do, mib, solb

    3 rangs : équivalent à Lab 7 (do, mib, solb)

    4 rangs : équivalent à Mib 7 diminué (mib, solb, bb = do)

  • Do 7 diminué (C°7, Cdim7) : do, mib, solb, la

    3 rangs : Fa 7 (la, do, mib) + Lab 7 (do, mib, solb)

    4 rangs : disponible de base, Do 7 diminué (do, mib, la), peut être complété par Mib 7 diminué (mib, solb, do) ou Fa# 7 diminué (fa# = solb, la, do) ou La 7 diminué (la, do, solb).

  • Do 7 9b (C b9, C7 b9) : do, mi, sol, sib, b

    3 rangs : Do majeur (do, mi, sol) + Mib 7 (sol, sib, b)

    4 rangs : Do majeur (do, mi, sol) + Sib 7 diminué (sib, , labb = sol)

    Même chose pour Do mineur 7 9b à partir de Do mineur).

Il n'est pas possible de composer ainsi un accord de quinte augmentée (C+) ou mineur septième majeure (CmM7). On peut néanmoins toujours trouver un accord de substitution, sans parler des possibilités d'utiliser la main droite.

Pour les accords de 4 notes, il est fréquent de supprimer la quinte, ce qui n'altère pas la couleur de l'accord puisque c'est la septième qui est importante.

Pour les accords de 5 notes, on peut supprimer la tonique et la quinte sans les dénaturer. Il est bien sûr possible de jouer la tonique à la basse.

De plus, en jouant sur les accords combinés avec l'étendue chromatique des basses, il est possible d'obtenir de nombreux accords spécifiques, dissonants, insolites... Voilà deux autres accords sur l'exemple précédent.

  • Do demi-diminué (CØ, Cm7 b5) : do, mib, solb, sib

    s'obtient avec Mib mineur (mib, solb, sib) + la basse de do

  • Do augmenté 7e majeure (C+M7) : do, mi, sol#, si

    s'obtient avec Mi majeur (mi, sol#, si) + la basse de do

Vous trouverez sur le site de Jo Privat un autre article intéressant sur ce sujet.

Vous voyez qu'en maitrisant ces techniques d'accords, la main gauche de l'accordéon à basses standard permet d'exécuter de nombreuses harmonies. Ce drôle d'instrument polyphonique serait-il donc plus riche et complet qu'il n'en a l'air... ?