partager cette page via
Twitter Google+ Facebook Pinterest e-mail

haut de page bas de page

Tous les articles » FAQ Générale ~ 17-12-2007

Je possède un accordéon « X », combien pourrais-je le vendre ?

Réponse

C'est une question qui revient très souvent. Il n'est pas possible d'y répondre si elle est posée de cette façon abrupte.

Il faut avoir des informations complémentaires, si possible des photos :

  • présentation de face et de dos (pour la registration éventuelle),
  • mécanique main droite et main gauche,
  • ensemble des sommiers main droite et main gauche,
  • vue la plus détaillée possible d'un ou deux sommiers main droite et main gauche (à apprécier suivant le type de modèle),
  • soufflet ouvert au maximum pour le petit côté de dessous (celui qui est en contact avec la jambe en position de jeu).

Ces informations permettent déjà de se faire une bonne idée sur l'état de l'instrument et d'indiquer une fourchette mais elles s'avèrent souvent insuffisantes pour certains modèles relativement anciens ou pour une estimation plus fine. Suivant l'instrument, il peut être en effet difficile d'apprécier la compression, le jeu des deux mains, les éventuels problèmes mécaniques ou autres, le rendement musical. Il est alors nécessaire d'examiner physiquement l'instrument.

Il existe chez tous les fabricants, y compris les plus réputés, des disparités parfois importantes suivant l'époque de fabrication et la qualité des composants : peaux, musique, mécanique, caisse... La qualité peut varier du passable au bon (ou mieux, pour certaines références). Quelle que soit la marque, un accordéon dois toujours s'apprécier au cas par cas.

S'il n'est pas possible d'obtenir des photos, il faut au moins fournir les éléments suivants :

  • fabricant ou marque,
  • informations main droite : nombre de rangs ou de touches pour un accordéon piano, nombre de registres (en façade ou au dos du clavier),
  • informations main gauche : nombre de basses et de registres,
  • âge approximatif,
  • entretien de l'instrument : est-il effectué régulièrement, ponctuellement, jamais ?
  • si possible des informations sur l'état mécanique, musical, et la compression (en fonction des connaissances techniques du propriétaire).

Malgré tout, avec ces renseignements, dans de nombreux cas il ne sera possible de donner qu'une fourchette très large avec beaucoup de réserves compte tenu des inégalités de fabrication. Je le répète, une évaluation précise ne peut être sérieusement établie qu'en contrôlant directement l'instrument.