partager cette page via
Twitter Google+ Facebook Pinterest e-mail

haut de page bas de page

Occasions » Fratelli Crosio Retro

Fiche technique

Fabricant

Fratelli Crosio

Modèle

Retro

Main droite

  • 5 rangs
  • 4 voix : 3 flutes, basson
  • accord : 4.5 Hz
  • 4 registres

Main gauche

basses standard

  • 120 basses
  • 5 voix
  • 2 registres

Coloris

noir, déco perles

Poids

14 kg (note)

Commentaires

Un vénérable instrument de ce fabricant qui, à l'époque de son activité dans l'usine italienne de Stradella, a grandement contribué à l'évolution de l'accordéon par son inventivité.

Outre sa qualité de fabrication avec de nombreux éléments en laiton ou aluminium assurant précision et fiabilité, l'intérêt de cet accordéon réside dans la qualité de sa musique. Les châssis des voix flute sont en bronze. Ce métal a été utilisé pendant une vingtaine d'années sur les instruments haut de gamme. Il a été abandonné en raison de son poids et de son coût. Le bronze a l'avantage de procurer de la puissance, de la dynamique et une sonorité chaude.

voir aussi : les différentes qualités de musique

La conception de la voix des basses est un autre atout de cet accordéon. Le sommier qui supporte les deux voix graves est particulièrement haut (10.5 cm) et reçoit des châssis de 70 mm pour la voix des basses (au lieu de la longueur standard de 66 mm), ce qui lui apporte une profondeur et une richesse qui se rapproche de celle des basses chromatiques.

Pour la petite histoire, son ancien propriétaire, artiste peintre et amateur éclairé d'accordéon l'a acquis en 1935 et en a pris grand soin. J'ai donc récupéré cet instrument de qualité dans un état relativement bon compte tenu de son ancienneté, ce qui m'a permis d'envisager une remise en état complète (voir détails plus bas).

Cet instrument rare va ainsi pouvoir exprimer à nouveau toute sa richesse musicale et sa puissance pendant de nombreuses années.

Travaux de restauration

Mécanique

J'ai tout d'abord démonté l'ensemble de la mécanique, les claviers et le registre peigne. Dans un premier temps j'ai minutieusement poli tous les éléments en laiton.

À la main droite, j'ai poncé et repeint la table d'harmonie dans sa teinte d'origine. J'ai ensuite repeint les soupapes des voix flute et remplacé leur garniture (feutres et peaux) avant remontage et réglage du bloc mécanique. Les boutons d'origine étant en bon état, j'ai décidé de les conserver pour le « cachet » de l'époque.

À la main gauche, j'ai également remplacé la garniture des soupapes et reverni la table d'harmonie. Pour ce clavier-là, j'ai utilisé d'autres boutons que ceux d'origine, certains étaient devenus trop fragiles avec le temps.

Musique

J'ai démonté toute la musique pour la nettoyer et la régler (notamment l'ouverture des lames). J'en ai profité pour revernir tous les sommiers.

Au remontage, j'ai opté pour une fixation vissée sur toutes les voix de la main droite. J'ai remplacé les peaux d'origine par des peaux en cuir, sauf pour les aigus de la main droite et les harmonies aigües de la main gauche où j'ai utilisé des peaux plastiques pour la dynamique.

Autres interventions

Le soufflet d'origine était un peu trop fatigué, je l'ai donc remplacé par un modèle neuf, en installant au passage des renforts d'aiguilles (pointes qui solidarisent le soufflet aux cadres) par sécurité.

Gamme de prix

D (entre 2100 et 2800 €)

Présentation

Main droite

Main gauche

Éléments